Norev qui rit en Autokiri !

Autokiri : coffret de jeu de société comprenant une Peugeot 203, une Peugeot 403, une Simca Trianon, une Ford vedette 54 et une Renault amiral. M. Gillereau, grand collectionneur de Norev m’avait parlé de l’existence de ce coffret il y a 20 ans. Il était à la recherche de cet objet particulièrement rare.

Outre sa rareté, il est exceptionnel de trouver complet ce coffret Autokiri avec les autos encore reliées au socle en carton par une ficelle, ledit socle présentant la règle du jeu. Les autos sont en fait entièrement démontables.

Coffret Autokiri Norev
Coffret Autokiri Norev

Le jeu est similaire à celui du cochon qui rit, grand classique des enfants : il faut lancer les dés et faire un 6 pour avoir droit au châssis ou à la carrosserie, puis 2 as pour l’antenne et les rivets (comme la queue du cochon) enfin chaque as permet d’emporter un accessoire : les autos ont donc été produites pour ce coffret sans aucun sertissage (ni pour le châssis, ni pour les accessoires).

Un N.B indique qu’en cas de difficulté, il est souhaitable de s’aider d’un petit tournevis ou d’une lame de couteau pour pouvoir démonter plus facilement les modèles…. On imagine bien la fragilité de l’ensemble… au fil des plusieurs montages, démontages remontage, il manquait des pièces ou bien celles ci étaient cassées. Ce coffret a une petite histoire. Je l’ai repéré dans le catalogue d’une vente aux enchères qui avait lieu à l’étranger… Il n’avait eu droit qu’à une toute petite vignette. J’ai toute de suite compris qu’il s’agissait du fameux coffret de montage et j’ai eu la chance de remporter l’enchère.

Lors de la réception du colis je suis resté admiratif devant la naïveté de ce jouet.

N’ayant pas la place de l’exposer correctement (boîte ouverte), je l’ai proposé à la vente… mais je ne suis pas tombé sur des collectionneurs réceptifs… aux charmes de ce coffret. Peut être était il trop onéreux.. avec le recul, j’avais sans doute fixé un prix excessif qui me donnait une chance de le garder.

Certes, il est mal exposé, mais maintenant qu’il est chez moi, il y restera et j’espère bien faire une partie d’Autokiri quand je serai grand-père!

Le mystère du Cargo de Bobigny – 3

Le mystère du Cargo de Bobigny – 3

Jantes en zamac convexes ; support de roue de secours vissé ; marchepied en relief. Là, la variante saute aux yeux : il s’agit d’un essai de teints sur la version définitive du moule ; le pavillon est quadrillé ; Dinky Toys a déjà finalisé son moule avec l’inscription Simca sur le châssis.

Dinky Toys a testé cette couleur pour finalement retenir l’autre : cabine verte et fourgon jaune. Dinky Toys reviendra plus tard à la cabine de couleur jaune avec la version Bailly.

Par goût, je préfère la version du cargo que Dinky Toys choisit de commercialiser. Ce modèle provient aussi de la famille Chaudey.

(voir les autres articles sur le Simca )

Le mystère du Cargo de Bobigny – 2

Le mystère du Cargo de Bobigny – 2

Description du modèle photographié:

Jantes en zamac convexes ; roue de secours vissée ; marchepied en relief. Caractéristiques identique au fourgon prototype, châssis sans la mention Ford, intérieur du pavillon lisse. Ceci confirme le modèle de pré-série.

Cargo
Cargo

Observons le système de levage de la benne : le diamètre de la tige en acier est plus petit que sur la version définitive et laisse supposer une certaine fragilité à l’utilisation.

Il sera renforcé sur le modèle de production de même que la clef qui sert de levier. Meccano venait d’abandonner le système de crémaillère que l’on trouvait sur les Ford de la série 25. Manifestement le bureau d’étude a dû tâtonner.

Le plus intéressant est peut être le hayon de la benne. Il est très inspiré de ceux de la série 25 qui le précède : c’est un morceau de tôle plat, peint de la couleur de la benne, et relié à celle-ci par un axe pincé. Le hayon du modèle série sera injecté en zamac avec moulures, monté sur une axe boutrelé le reliant à la benne.

Cela constituera un progrès certain. Ce modèle provient comme le Cargo fourgon de la famille Chaudey. (voir l’article  consacré au  Ford Cargo fourgon)

Le mystère du Simca Cargo de Bobigny – 1

Jantes zamac convexes ; caisse vissée au châssis ; marchepied en relief. A première vue, ce camion n’a rien de particulier. Vous allez même vous demander ce qu’il fait dans cette rubrique. En fait l’intérêt des collectionneurs pour cette série est récent : il y a 25 ans elle était boudée. J’ai moi même mis un certain temps à apprécier les camions de cette série.

Simca Cargo de pré série: pavillon lisse et sans indication Simca sous le chassis
Simca Cargo de pré série: pavillon lisse et sans indication Simca sous le chassis

Il est vrai qu’ils n’ont pas eu à l’échelle 1 un grand succès : au cours de mes voyages, je n’ai rencontré en tout et pour tout, sur les routes de la côte d’azur, qu’un seul camion en version fourgon, identique à celui produit par Meccano.

Un rapide coup d’œil autour du camion ne révèle rien de particulier. Juste un petit détail : les poignées des portes ouvrantes du fourgon ont une étrange position : au lieu de la position traditionnelle ( légèrement incurvé vers le bas), l’une est incurvée vers le haut, l’autre vers le bas. Si nous retournons le véhicule, l’intérieur du pavillon révèle une surface lisse ce qui est totalement inédit pour ce véhicule puisque la version de série présent toujours un intérieur de pavillon quadrillé.

Mais le plus intéressant se situe au niveau de l’inscription : « CARGO ». .. pas de trace du nom du constructeur Simca !

Enfin, la taille démesurée du pas de vis de la roue de secours finit de prouver que nous sommes en présence d’un essai hors commercialisation.

En fait, reprenons l’histoire. Dinky Toys souhaite rajeunir sa gamme d’utilitaires. Elle a connu un certain succès avec le petit Ford Poissy. Ayant de bons rapports avec cette firme on peut facilement imaginer que Meccano a eu vent du projet CARGO. Dinky Toys fabriqua donc son moule, tandis que Ford Poissy cédait son activité à Simca… Il n’y aura jamais de Ford cargo dans la réalité mais uniquement des Simca CARGO avec des moteur Ford empruntés aux vedettes. Dinky Toys sans doute averti de ce changement a réalisé son prototype sans le nom du constructeur.

Aucun autre exemplaire n’est connu. En avez-vous déjà vu d’autres ?

(voir  l’article consacré à la version benne basculante)

Mercedes W196 Formule 1

Mercedes W196 Formule 1

Des étoiles du monde entier-2

Je dédie ces quelques photos à Monsieur Dufresne, notre correcteur hebdomadaire, à qui nous donnons bien du fil à retordre, et amateur entre autres, de cette belle auto. Cet article fait suite à celui publié précédemment.

  • Premier rang, photo en haut à gauche
    Norev dont l’exemplaire dédicacé par Karl Kling
  •  Premier rang, au centre:
    Fun Ho Nouvelle Zélande à gauche Marx Hong-Kong inspiré par le modèle produit par Dinky Toys, mais au 1/87. A droite Anguplas Espagne et devant le modèle de chez Eko produit aussi en Espagne
  •  premier rang à l’extrême droite: Möbius Allemagne de l’Ouest avec ou sans pilote moulé.
  • Second rang, photo en bas à gauche : “Allemagne de l’Ouest”, dont une version taille crayon, à droite.
    Premier plan modèle publicitaire pour la marque de cirage “Ca va seul” de couleur  jaune. Devant une production inconnue “Made in Germany”.
  • Second rang au centre :Minialuxe France dont le modèle offert par Delespaul chocolat de couleur bleu marine.
  • Second rang à l’extrême gauche
  • Enfin second rang à l’extrême gauche :
    Norev dont l’exemplaire dédicacé par Karl Kling

Ces modèles sont un échantillon parmi beaucoup d’autres reproductions de cette auto. Ce n’est en aucun cas une liste exhaustive.