Archives par mot-clé : série 25

Camions citernes série 25D d’après-guerre

La série 25 de chez Dinky Toys regroupe les camions. Elle a été produite en très grand nombre. Le point commun de ces véhicules est la calandre qui permet de donner son unité à la série. La référence 25D correspond à la version citerne. La période de production s’étend de 1934 à 1948. Bien évidemment, sur une telle durée, nombreuses sont les variantes.

Intéressons-nous à la période d’après guerre. Nous avons vu précédemment les versions d’avant guerre. En fait il existe une version que l’on pourrait qualifier d’intermédiaire, produite pendant la guerre. Il s’agit de la version portant le marquage Pool.

 

Peu fréquente version guerre aux couleurs Pool
Peu fréquente version guerre aux couleurs Pool

A la reprise de l’activité économique, après le conflit, Dinky Toys va relancer les séries produites avant guerre. Il est frappant de constater qu’aux belles livrées qu’arboraient les 25 D avant guerre, succèdent des modèles beaucoup plus sobres pour ne pas dire plus. Ils seront décorés d’un marquage “petrol” plus économique et plus facile à écouler sur les différents marchés. Le marquage “petrol ” n’a pas de sens aux Etats Unis où le terme correspondant est “gas”. C’est pourquoi l’importateur américain demandera de modifier les marquages pour son marché local. Continuer la lecture de Camions citernes série 25D d’après-guerre

Le passionné anglais

Le personnage semblait sorti tout droit d’un roman de Jane Austen. La romancière aime inclure dans ses histoires des personnages secondaires qui d’un roman à un autre ont de forts points communs.

Souvenir de la vente Christie's. Etiquette du coffret Dinky Toys
Souvenir de la vente Christie’s. Etiquette du coffret Dinky Toys

Notre homme avait la bonhomie provinciale, l’apparence n’était pas sa priorité. C’était un homme bien en chair et carré d’épaules. Sa silhouette volumineuse contrastait avec celle de son épouse, plutôt chétive. Des bonnes joues un peu rouges et un sourire qui avait gardé la malice de l’enfance faisaient qu’on lui aurait donné le bon Dieu sans confession. Continuer la lecture de Le passionné anglais