Tekno Volkswagen Kombi Leeuwen Zegel

Du beurre dans les épinards

Au début des années soixante, s’inspirant de ce qui se faisait outre-Atlantique depuis près de vingt ans, l’industrie agroalimentaire commença à distribuer des petites autos avec des produits de grande consommation comme l’huile de table, les biscottes et le vin. Nous étions en pleine mode des « tacots ».

Volkswagen van Leeuwen Zegel
Volkswagen van Leeuwen Zegel

Cela comblait la ménagère de trouver avec l’huile une superbe reproduction de la Sizaire et Naudin, un peu plus petite que celle de la collection Rami, qui, elle, était exposée avec le reste de la collection dans le salon. Délicatement posée sur un napperon de dentelle, elle trônait, juste à coté de la télévision en noir et blanc.

Cette série bis en plastique, on aimait l’offrir aux petits enfants lors de leur venue : une manière comme une autre de les éduquer au bon goût. C’est sans doute à cause de telles pratiques que pendant longtemps le plastique eut une mauvaise image auprès d’une génération de collectionneurs !

Ce problème, le petit Néerlandais ne l’a pas connu, Si sa gentille maman était assez avisée pour cuisiner avec la margarine Leeuwen Zegel, il a eu le bonheur de pouvoir choisir entre le Volkswagen van et, si il s’était armé de patience, le Volvo N88 Titan semi remorque fourgon.

Voilà comment, aux Pays-Bas les parents enseignaient l’école de la patience à leur progéniture. En effet, il fallait découper trois fois plus de points sur les pains de margarine pour obtenir le Volvo que pour obtenir les modèles de base. La quête du Graal en somme.

Leeuwen Zegel a poursuivi pendant de nombreuses années cette opération qui fut un franc succès. Il y a donc eu un grand nombre de variantes.

Commençons par le Volkswagen. Les spécialistes que vous êtes auront remarqué l’absence de finition, notamment la peinture en argent sur les pare-chocs. S’agissant de séries promotionnelles le prix de revient devait être ramené au minimum et Tekno a su s’adapter à la demande de ses clients. Le Volkswagen sera remplacé par le Ford Transit de seconde génération. A la fin de la production il recevra le nouveau logo bleu et rouge de la firme, ce qui atteste de la durée de l’opération. Le Volvo aura également une vie promotionnelle assez longue et de très nombreuses variantes, au niveau des phares, de l’aménagement intérieur et de la finition bicolore. De même, le logo sera d’abord en décalcomanie puis au pochoir. Compte tenu du succès, le groupe Néerlandais d’agroalimentaire étendit l’opération à la firme Brinkers (beurre). Le lien entre les deux firmes est facile à établir dès lors qu’elles utilisent les mêmes couleurs pour promouvoir leur image.

Dinky Toys les plans de la Citroën DS présidentielle

Les plans de la DS du Général

Voici, pour un meilleur éclairage de ces articles concernant la Citroën DS présidentielle, les plans de cette miniature. Ils sont signés de M. Malherbe, qui officiait à l’époque au bureau d’étude. Je lui avais acheté sa collection de modèles réduits ainsi que quelques plans et prototypes.

Je me souviens parfaitement qu’il m’avait raconté être allé sur place, au garage de l’Elysée, prendre les dimensions avec un collègue . Il gardait bien sûr un souvenir ému de cette aventure.

Corgi Toys Mini rallye

Un Safari Rallye en Mini

Le Safari Rallye comme le Rallye de Monte Carlo font partie des compétitions automobiles sur route qui jouissent d’une grande aura auprès du public. C’est pour cette raison que de nombreux constructeurs ont cherché à remporter ces épreuves afin de les utiliser à titre commercial.

Dinky Toys Ford Cortina
Dinky Toys Ford Cortina

A la suite des succès remportés au Kenya, Peugeot bénéficiera pendant longtemps, aussi bien en Europe qu’en Afrique, de l’image du constructeur qui sait produire des autos solides.

Ce sont ensuite les constructeurs japonais qui, au grand dam du constructeur de Sochaux, remporteront des épreuves en terre africaine. Sur ce terrain très cassant, de nombreuses marques automobiles repartiront bredouilles malgré les gros moyens engagés.

Ainsi, Porsche ne remportera jamais le Safari Rallye. Certains sont passés très près de la victoire. Ainsi, l’Alpine Renault berlinette et la Lancia Stratos se distingueront sur les terrains des quatre coins du monde mais se casseront les dents dans la savane africaine.

Les petites Minis présentées ce jour, efficaces sur bon nombre de terrains n’ont jamais, elles non plus, remporté le Safari Rallye, contrairement à la Ford Cortina qui est présente sur la couverture du coffret !

Le succès de Ford eut un grand retentissement à l’époque, et les reproductions en miniature ont été nombreuses. Il faut saluer l’ingéniosité déployée par Fernel Developments LTD, assembleur qui œuvra auprès de différentes firmes afin de garnir ses jeux de société. Ainsi, dans un coffret intitulé « Monza » et dans un autre intitulé « London Brighton », c’est à Lesney qu’il achètera des miniatures. Dans le « Monte Carlo », le plus connu, c’est à Swansea, chez Corgi Toys qu’il se fournira en Morris Mini, tout comme pour le coffret présenté ce jour. Ces dernières sont d’ailleurs modifiées par rapport au modèle de série. Les châssis ont été perforés afin de placer les miniatures sur un support en plastique du jeu, symbolisant une route et représentant la progression du joueur. De plus, le fabricant a emprunté à Corgi Toys la décoration figurant sur la Volkswagen 1200 du Safari Rallye. Il faut bien avouer que dans le catalogue Corgi Toys, il n’était pas très facile de trouver des autos pouvant facilement endosser un costume sportif.

Mais le succès de la Mini auprès du public était tel qu’il est facile de comprendre pourquoi Fernel developments limited a cherché à la présenter dans ses coffrets. Pourtant, le succès n’a pas été au rendez-vous.

Le coffret est rare. Je ne l’ai rencontré qu’une fois.

Realistic et Ertl GMC Greyhound

Quatre As à Las Vegas

Précédemment nous avons vu que même dans des conditions confortables, les voyages paraissent interminables aux enfants. Le passage à la boutique de souvenirs de la gare routière, et la promesse de bien se tenir en échange d’une belle reproduction du car qui emmenait toute la famille en vacances était de loin le meilleur moment du voyage.

un jeux de poker aux couleurs de la compagnie de bus
un jeux de poker aux couleurs de la compagnie de bus

Dans les petites boutiques de souvenirs des terminaux de gare routière, la Greyhound Lines proposait également des jeux de cartes à son effigie. A l’époque où nous n’avions ni téléphones mobiles ni tablettes, rien de mieux qu’une partie de cartes pour passer le temps. Mieux encore, en route pour Las Vegas, certains pouvaient ainsi dès leur départ s’adonner à leur passion du jeu et entamer une partie de poker. Ceux qui auront tout perdu durant le voyage n’auront plus qu’à prendre le car du retour…à condition qu’ils n’aient pas joué leur ticket retour !

Pour illustrer cette terrible histoire, j’ai choisi de vous présenter, outre le fameux jeu de cartes de la Greyhound Lines, des reproductions proposées par le fabricant de jouets de Freeport dans l’Illinois, Realistic Toy.

Ces jouets sont en aluminium, à une échelle proche du 1/43. Ils reproduisent des GMC Silverjet. Ce sont bien les descendants des cars conçus chez Yellow Coach, présentés précédemment. Sur le prospectus, le dessin en coupe du car présenté ce jour, le Silverjet, est assez révélateur et annonce déjà le Scenicruiser et son demi-étage si caractéristique. Les passagers sont placés très haut dans le car dont le plancher est surélevé sur toute la longueur. Il y a un espace important entre le bas de caisse et les baies vitrées, ce qui confère au car une allure bien particulière. Sans être exceptionnelle, la reproduction de Realistic Toy est de bonne facture. Il existe bien évidemment des variantes. Elles portent principalement sur les couleurs, le bleu pouvant varier du bleu ciel au bleu marine. Il existe une version sans le logo avec le lévrier car ces cars « silverjet » avaient aussi été vendus à d’autres compagnies que la Greyhound.

Je profite de l’occasion pour vous présenter, une autre reproduction réalisée par ERTL. De taille similaire, elle est fort réussie. La gravure, très fine la rapproche de la qualité de nos reproductions européennes de l’époque. Par comparaison, la version de chez Realistic toy est à rapprocher des fabrications en cast iron. La filiation est évidente. Sur la base de son GMC Greyhound, dans un souci d’amortissement des moules, ERTL proposera une version School. Cette dernière me semble bien plus difficile à se procurer que celle de la Greyhound Lines.

PS : Mon frère, après un audacieux périple aux Etats-Unis, et après un passage à Las Vegas, choisira, en rentrant en France de se lancer dans l’événementiel, à travers une société qu’il baptisera les 4 As . C’est un petit clin d’oeil à sa nouvelle activité professionnelle.

En Realistic Toy à Las Vegas

Ce jour je vous présente deux versions du modèle de chez Realistic Toy.  L’une est aux couleurs de la Greyhound, avec le célèbre lévrier gravé sur les flancs, l’autre est une version générique, avec juste la mention “Charter” sur le fronton et sans logos.

La galerie est consacrée aux modèles de chez Ertl, dont la peu fréquente version “School Bus”.

Il est intéressant de visualiser le système de montage. Deux coques assemblées et maintenues par une vis quelque peu disgracieuse, vu de face

La gravure, par contre, est assez fine (voir les striures des flancs), comparée à celle du modèle Realistic Toy, tout droit issu de la technique “cast iron”.