Archives par mot-clé : Anne Sinclair

La trahison des images

La trahison des images

C’est le titre d’un article d’Anne Sinclair que j’ai lu au hasard d’un voyage, dans le Journal du Dimanche du 5 novembre 2017.

Elle même l’avait emprunté au peintre René Magritte. C’est en effet un de ses tableaux les plus célèbres.

L’artiste a peint, plein cadre, une pipe, et a légendé ainsi :

“Ceci n’est pas une pipe” .

Cela peut être vu comme de l’humour belge, l’artiste étant d’outre-Quiévrain. Plus sérieusement, Anne Sinclair explique que Magritte exprime l’idée que l’art n’est que la représentation du réel et non le réel lui-même.

Elle fait ensuite un parallèle avec une publicité pour la chaîne de télévision CNN. Ce média a choisi de montrer une pomme, “une reinette bien rouge” avec la mention “Ceci est une pomme”.

Cette chaîne poursuit-elle, a comme cible le nouveau président des États-Unis, Donald Trump et sa vision des faits. Elle continue le raisonnement  ainsi :

“Et cette pomme est la façon dont la chaîne américaine, désignée par le président comme son ennemi personnel, a choisi de proclamer que Trump pratique la trahison, non pas des images mais de la réalité elle-même”.

Je vais laisser aux grandes personnes le soin de philosopher sur le sujet. Mais cela m’a rappelé une anecdote.

Anne Sinclair parle d’une reinette bien rouge. Pour autant, est-elle sure qu’il s’agisse d’une vraie reinette et non une Canada grise, ou une Golden jaune transformée par photoshop ?

Si vous n’avez pas encore vu le livre de Thierry Redempt consacré à la série 500 en Dinky Toys France, je vous invite à l’ouvrir au chapitre consacré aux Dinky Toys Afrique du Sud, et plus particulièrement à la page où figure la photo de la Ford Thunderbird de couleur crème. Je dois vous avertir que j’ai réécrit la légende de la photo.

“Ceci ressemble à  une Ford Thunderbird Afrique du sud…mais ceci n’est pas une Ford Thunderbird Afrique du Sud”.

Comment puis-je en être sûr ? Eh bien je figure comme étant l’heureux propriétaire du modèle. Quand Thierry Redempt m’a offert le livre en remerciement pour service rendu, en ouvrant cette page, j’ai marqué un temps d’arrêt. J’ai douté même.

J’étais pourtant, à l’époque, certain de ne pas avoir cette variante de couleur crème. En regardant la page précédente, j’ai compris la supercherie. Photoshop ! le logiciel qui permet de retravailler les photos. C’est le modèle en photo à la page  précédente qui a servi de base et dont la couleur a été modifiée. Les petits défauts subsistent, il suffit de regarder.

Étonnant non ? A l’époque j’avoue avoir été déçu qu’on puisse employer un tel procédé. je pense qu’une légende appropriée aurait été la bienvenue. Je me suis donc amusé à parcourir le livre et j’ai ainsi débusqué une Fiat 1800 crème avec pavillon vert, dont l’unique exemplaire était la propriété de Jean-Michel Roulet.

Cette pratique me parait dangereuse. Ces livres spécialisés sont là pour éclairer les collectionneurs. Ils servent de référence, on parle de tel modèle vu dans tel ouvrage. Le collectionneur se projette, il rêve au travers de ces ouvrages.  J’ ai passé ma vie à rechercher les modèles que je voyais en photo dans les livres de Messieurs Nakajima ou Hedegard. Si j’avais appris que je courais après une chimère quelle n’aurait pas été ma déception ! C’est la trahison de l’image.

Dans le cas de la Ford, la couleur existe et était connue. Mais il fallait signaler le montage. Sinon, c’est la porte ouverte à tous les abus.

Dans certain cas cependant, le procédé peut se révéler intéressant. Dans les années 90, la maison de vente Christie’s faisait très régulièrement des ventes de jouets. Lors d’une édition mineure, constituée de  lots provenant de nombreux vendeurs, j’ai vu, au milieu d’un banal lot constitué d’une vingtaine d’autos, neuves et sans boîtes, une curieuse miniature. La collection devait contenir une centaine d’autos réparties en 5 lots.

Visiblement ces 5 lots venaient d’Afrique du Sud car on reconnaissait facilement quelques exemplaires de Dinky Toys anglais avec les couleurs spécifiques réalisées en Afrique du Sud.

Au  milieu d’un des lots trônait une Borgward Isabella de couleur crème. Je suis persuadé, sans pouvoir le prouver, que cette couleur a été produite en Afrique du Sud. Chronologiquement cela est tout à fait possible. La Borgward porte la référence 549. Les autres Dinky Toys France qui ont été produites à Johannesburg portent les références 553 pour la Peugeot 404, 554 pour l’Opel Rekord. De plus cette auto germanique est crédible. Je ne pouvais assister à la vente le jour suivant. J’avais laissé un ordre mais je n’ai pas eu le lot. Comme je le pressentais, c’est un marchand anglais avec qui j’avais l’habitude de batailler qui l’a eu. Lors de mon voyage suivant, je n’ai pas manqué de lui demander mais elle était déjà repartie. Il m’a donné l’identité de l’acheteur, mais ce dernier l’avait à son tour vendue. J’en ai perdu la trace.

Dans ce cas précis, le logiciel photoshop est une aide . Je ne suis pas choqué, en expliquant les faits qu’on recrée la couleur afin de faire avancer les recherches.

Depuis j’ai réussi à trouver la Ford Thunderbird dans sa variante crème. Dans la série des Afrique du Sud, la Ford Thunderbird a une place à part. C’est une belle et imposante auto. Ce modèle éphémère a connu quatre couleurs, aucune n’a été produite en grand nombre. La plus fréquente est la bleu métallisé. Les trois autres sont très rares, aussi rares que la Borgward.