Mercedes-Benz 180 Tekno

L’instinct du chasseur

Je me souviens fort bien de l’instant où je me suis aperçu que ma vue avait commencé à faiblir. J’étais dans la banlieue de Stuttgart, et d’importants travaux m’avaient conduit à dévier de mon itinéraire initial. A l’époque je n’avais pas de GPS, et j’avais du plaisir à tracer ma route sur une carte en papier. Nous étions en décembre, il faisait nuit, et m’arrêtant sur le bord de la route afin de visualiser ma position, je me suis aperçu que ma vue mettait un certain temps à s’adapter à la lumière du plafonnier de l’auto.

Mercedes-Benz 180 Tekno
Mercedes-Benz 180 Tekno

Ce constat m’a contrarié. Dans l’exercice de ma profession, il est essentiel d’avoir le regard perçant afin de repérer sur un étal un objet sortant de l’ordinaire. Tel un chasseur traquant sa proie, le collectionneur doit affronter des tables couvertes de miniatures afin de dénicher « le » modèle. Dans les grandes manifestations comme les bourses de Birmingham ou de Chicago, dans les années 90, il était amusant de voir toutes les camionnettes, et même les camions chargés de jouets attendant l’ouverture des grilles. Trouver dans cet ensemble la pièce convoitée s’apparente à chercher une aiguille dans une botte de foin, mais avec une telle quantité de marchandises, il est très rare de ne pas trouver quelques bons modèles. Encore faut-il être au bon endroit au bon moment, avec la bonne personne. C’est là que réside la clef du succès. Il est souvent plus intéressant de repérer un vendeur que l’on apprécie pour la qualité de ses produits que de chiner au hasard des allées. Les belles pièces sortent rarement par hasard.

Lors de la dernière manifestation de Göteborg, justement, je me trouvais avec un marchand de Jönköping, une figure familière des manifestations nordiques. Son stand est le genre de stand où je vais m’arrêter afin d’examiner consciencieusement les modèles offerts à la vente. En bon professionnel, ce dernier avait classé sa marchandise par fabricant de miniatures. Pour celui qui veut vendre ses produits, il est déterminant d’aider l’éventuel acheteur par un classement rigoureux. Beaucoup l’oublient.

Alors que mon regard balayait son étal, j’ai remarqué une peu fréquente Mercedes 180 taxi de chez Tekno. C’est une miniature que j’affectionne et mes nombreux voyages en Scandinavie m’ont appris combien les versions taxi (Suède) étaient peu fréquentes et bien plus rares que la version taxa (Danemark). Bien sûr, la plus désirée est la version promotionnelle pour la compagnie Ring Billen. L’auto était neuve mais son prix ne permettait pas de l’acheter en vue d’une revente en boutique. Comme j’avais déjà cette couleur en collection, je passai mon tour. La bourse avait lieu sur deux jours et notre homme m’avait invité à repasser le lendemain afin de visualiser l’ensemble de ses modèles. C’est toujours plus facile pour un marchand de faire un prix pour un ensemble que pour un modèle. Le lendemain donc, mon choix se porte sur deux camions Tekno et un Volkswagen Kombi. Je voyais toujours du coin de l’œil cette belle Mercedes taxi sur le stand. Je calculai alors un prix pour les trois modèles et lui soumis mon offre. L’homme était vendeur. Du coup je repris en main la Mercedes taxi afin de l’inclure dans une nouvelle proposition englobant les quatre modèles. Et là, en la prenant en main je me suis aperçu d’un détail qui avait échappé à tout le monde, y compris à moi-même la veille. L’auto était équipée d’un aménagement intérieur, ce qui est très peu fréquent sur la Mercedes 180. Cela je l’avais déjà remarqué. Mais elle était équipée d’un volant installé à droite ! Il faut savoir que la Suède, pays à qui ce modèle était destiné ne passa à la conduite à gauche qu’en 1961. Le plus drôle, et les souvenirs me sont immédiatement revenus, c’est que mon ami avait acheté cette auto lors de la fameuse vente à Copenhague où j’acquis de nombreux prototypes. Elle faisait partie d’un lot de plusieurs modèles et personne n’avait remarqué ce détail. Il y a fort à parier que ce modèle est une présérie. Le bureau d’étude a volontairement souligné le jante du volant afin que d’éventuels décideurs puissent mieux visualiser ce détail lors des réunions. Après avoir acheté le modèle j’ai montré à mon vendeur ce détail fort intéressant. Je l’ai finalement gardé pour ma collection. J’ai eu la confirmation de la provenance quelque temps après.