Archives par mot-clé : Ford Taunus FK 1000

Ford Taunus 1000, la suite

Ford Taunus 1000, la suite

Réunir l’ensemble de la production des Ford Taunus 1000 de chez Tekno est une gageure. Cet article est consacré aux versions de base. C’est à dire les Ford Taunus 1000 qui étaient disponibles dans les magasins de jouets.

Tekno a mis le Ford Taunus 1000 au catalogue à la suite du Volkswagen Kombi.

Tekno a déjà amélioré sa fabrication lorsqu’il propose ce modèle. Par rapport au Volkswagen, le Ford Taunus a reçu des vitres et des jantes en acier chromé du plus bel effet.

En comparaison, les premiers Volkswagen sans  vitres et  avec des jantes en zamac brut ont une allure rustique. La conception diffère également. Le modèle est constitué de quatre parties : trois  pour la carrosserie et la calandre chromée.

Ce choix technique s’explique facilement, il a permis à Tekno d’offrir des combinaisons tricolores.

Il faut noter que sur ce véhicule, rares sont les soucis d’assemblage :  les trois parties  s’emboitent bien entre elles ce qui n’est pas toujours le cas avec les fourgons Volkswagen.

Il y a quarante ans, ce n’était pas difficile de trouver les versions de base. Désormais, ce n’est plus le cas. Nous avons rapidement  constitué un ensemble important, puis nous avons butté pendant  prés de 20 ans pour trouver les cinq derniers modèles. La seule explication logique que je vois, c’est la production très réduite de certaines versions. Effectivement, on sait que Tekno a pu produire dans de très petites quantités (voir l’article précédenthttps://autojauneblog.fr/2016/05/08/tekno-ford-taunus-1000/).

 

Certaines décorations comme les versions “Dunlop” ou “Empera” sont superbes. Le graphisme est fin, les peintures soignées. Ils ont été dans l’ombre des Volkswagen Kombi, à tort, car ils forment un ensemble splendide.

Il reste à vous monter les versions Ford Taunus pick up et les Ford Taunus minibus

Tekno Ford Taunus FK 1000

Copenhague Cologne en Taunus FK 1000

La proximité de l’Allemagne qui représente un marché non négligeable, fait que Tekno, firme danoise, a inscrit à son catalogue de nombreuses reproductions de voitures germaniques.

Tekno Ford Taunus pick up; A droite version moins fréquente
Tekno Ford Taunus pick up; A droite version moins fréquente

Cependant Tekno n’a jamais travaillé directement pour Volkswagen, la place étant déjà occupée par Wiking. Elle a par contre réalisé de très nombreuses versions publicitaires pour l’importateur Danois de Volkswagen. Tekno a également travaillé pour Mercedes. Des boîtages particuliers destinés à être distribués en concessions ont ainsi été créés. Tekno a enfin produit pour Lloyd des coffrets avec des autos déclinées en différentes couleurs afin d’aider les éventuels acheteurs dans le choix de la teinte de leur véhicule. Mais Ford Cologne est certainement le partenaire allemand avec lequel Tekno a le plus travaillé. Leur collaboration la plus importante aura lieu pour le lancement du Ford Taunus FK1000 (FK pour Ford Köln). C’est lors d’un voyage outre-Rhin, en récupérant des modèles aux teintes particulières, que j’ai eu l’intuition d’une collaboration active entre les deux firmes. En effet, ces couleurs particulières, je ne les ai rencontrées qu’en Allemagne, à une époque où l’internet n’était pas encore développé. Ce détail est très important pour les gens qui cherchent comme moi à comprendre la petite histoire de nos miniatures. Désormais, grâce à cet outil, les miniatures voyagent aux quatre coins de la planète à la vitesse d’un clic, et il va être de plus en plus difficile d’établir avec certitude la provenance de certains modèles.

Je vous présente donc un échantillon de modèles de  Taunus FK 1000 certainement conçus pour Ford. Il est vraisemblable, comme pour tout produit industriel, qu’un reliquat de ces teintes ait fini dans le commerce. La version du fourgon dont l’inscription en langue allemande mentionne « Ford Kundendienst » Service après-vente Ford est sans équivoque quant au marché ciblé. Les nombreuses versions « luxe » finies dans des teintes métallisées (brun, bleu, vert) ont également été conçues pour le marché allemand. On peut même imaginer que ces trois couleurs ont été réalisées aussi bien en pickup, minibus et fourgons. La version minibus de couleur saumon est très intéressante. La couleur est empruntée à la Taunus 17 M. C’est typiquement une couleur Ford de l’époque.

Mais le plus intéressant, c’est le décalque sur le pavillon de couleur ivoire qui donne une finition bicolore. Un décalque spécifique, reprenant la forme du pavillon a donc été créé qui ne sera jamais utilisé sur un modèle du commerce. Il est possible que l’on découvre un jour d’autres couleurs avec cette finition !

Notons enfin que Tekno créa un modèle pour Ford et le marché anglo-saxon. Je l’ai acquis auprès d’un ancien vendeur de Ford dans la banlieue londonienne. Lors des manifestations, ce personnage hors du commun était toujours habillé de rouge de la tête aux pieds. Les anglais l’avait surnommé « the man in red ». C’était là une bonne approche commerciale. Peut être avait-il appris tout cela lors de son stage de vendeur pour Ford ? La version pickup avec le logo Ford vient aussi de là. Le bleu est très différent de celui de la version que l’on trouve dans le commerce.

Pour les amateurs de Tekno, le Ford Taunus est moins prestigieux que le Volkswagen Kombi. C’est très injuste, car avec mon père nous le trouvons particulièrement réussi et nous avons mis la même énergie à rassembler les uns et les autres. La seconde version avec le châssis rallongé et la porte ouvrante perdra une partie du charme des premiers modèles.